Voyage en Irlande du 31/07 au 9/08/2015

ça commence à sentir bon l'ambiance des pubs Irlandais....

Rodolphe, Serge, Pierrick, Marie Hélène, Dom, Loïc, Chanchan et Christian (soit 7 motos) se préparent dar dar pour ce ride Irlandais....

La dernière réunion préparatoire a eue lieu début juillet dans le Morbihan (pour ressentir le fun celte !!) 

Kilkenny, Guiness, ....

On ne peut parler de l'Irlande sans parler du "STOUT" : boisson nationale. A lui seul il définit une manière de vivre : sa consommation est le pivot de la vie irlandaise, dont elle cristallise le besoin de sociabilité.

La réputation des pubs à Dublin n'est plus à faire, où "STOUT" rime avec musique, où les musiciens attirent les buveurs. Le nombre de pubs est d'ailleurs très significatif : un pour cinquante habitants !

L'ancêtre du "STOUT" s’appelait le "STOUT PORTER" et a été brassé pour la première fois à Londres par Ralph Hardwood en 1722. La PORTER fut créée pour répondre à une demande de bières fortes et reconstituantes.

Le "STOUT" irlandais doit sa couleur noire totalement opaque à l'utilisation de malts fortement torréfiés (et non maltés), qui lui donnent aussi ses arômes uniques de pain grillé. De haute fermentation, il faut ajouter l'amertume du houblonnage.

Dense sans être trop alcoolisé, le "STOUT" est aujourd'hui ce qui évoque le mieux l'idée du "pain liquide" des anciens temps. Une bonne pinte dans un des excellents pubs de Dublin donne vraiment l'impression de nourrir son homme.

Le service du "STOUT" à la pression mérite quelques égards. Car cette bière ne doit pas être "poussée" au CO2, comme la plupart des autres. C'est la raison principale pour laquelle nous n'avons pas aujourd'hui du "STOUT" en pression.

Mais le "STOUT" n'est pas la seule bière en Irlande ; la pénétration sans cesse croissante des lagers continentales, a poussé les brasseurs à créer d'autres bières. Pour les jeunes générations le "STOUT" n'est qu'une bière de vieux ; eux préfèrent des lagers ou des ales.

Guinness

 

Arthur Guinness s'est installé comme brasseur à Dublin en 1760. Il sera l'un des premiers à se mettre à produire une porter de type londonien.

Mais c'est à son fils que l'on doit l'élaboration, en 1824, d'un "STOUT" plus dense et plus houblonné. Ce sera un succès, et la brasserie de Saint James Gate est, au milieu du siècle dernier, la plus grande du monde.

Il existe aujourd'hui au moins cinq "STOUT" différentes, variant selon les pays.

A Dublin dans les pubs : c'est le moins alcoolisé, non pasteurisé, ce qui lui donne une fraîcheur et une douceur incomparable.

Extra Stout : vendu uniquement en Irlande et en Grande-Bretagne, non pasteurisé, il a un très bon bouquet houblonné.

La pression : le conditionnement en boîte est fait avec une capsule de gaz. A l'ouverture et au versement dans le verre, ce gaz neutre provoque la formation d'une couche de mousse rappelant fort bien la crème dense qui se doit d'orner tout "STOUT" irlandais.

L'export : la Guinness en bouteille pour l'exportation a la caractéristique d'être plus alcoolisée.

Pour les pays chauds et lointains : Guinness propose une version spéciale, la Foreign Extra Stout, encore plus dense et pasteurisée pour supporter les longs trajets et les fortes chaleurs.

Mais Guinness brasse aussi une Lager : "LA HARP", pour plaire aux jeunes générations

La Harp : 4,3%, lager.

La Harp export : 5%, comme pour la Guinness , elle est plus forte en alcool.

 

Beamish

Proclame avec fierté son origine irlandaise, à Cork. La plus ancienne (1792) est la plus crémeuse et appartient depuis trente ans à un groupe canadien : Carling O'Keefe.

Beamish : 4,3%, le plus doux et le plus fruité des "STOUTS" irlandais.

La lager brassée par Beamish & Crawford est :

La Carling : son nom vient directement du groupe canadien.

Murphy's

 

Le troisième grand "STOUT" irlandais. Fondé en 1856 à Cork. La brasserie est la propriété du groupe Heineken depuis 1981.

La Murphy : c'est le plus corsé, amer et dense des "STOUTS" irlandais. Également remarquable.

Smithwick & Son

 

La brasserie Smithwick & Son située à Kilkenny est moins connue. Par contre, en France, on connaît une de ses bières : la Kilkenny

La Smithwick : Ale, la Smithwick brassée pour les irlandais ne titre que 4%.

La Smithwick export: Ale, comme toutes les bières pour l'export, elle est plus forte que celle vendue en Irlande.

La Kilkenny : Ale, c'est la sœur de la Smithwick export. C'est celle que l'on trouve couramment en France. Elle est plus riche en gaz que sa sœur.

 

Ah ça vous remue les papilles ....

Bon, en Irlande y' a aussi les pubs:

Tout d’abord un pub se reconnaît de l’extérieur : il comporte bien souvent de jolies façades en bois peintes, vertes ou rouges, surmontées de grosses lettres (dorées ou non) indiquant le nom du lieu.

Un pub n’est pas un café, ni un bar, vous pourrez rarement déguster votre pinte en terrasse… encore moins votre café car tout simplement, dans un pub, on sert peu ou pas du tout de café !

Un pub c’est un lieu de rencontre, de vie, certes l’on y boit mais où l’on discute surtout, joue de la musique - les pubs ont souvent des sessions de musique folklorique en live le soir -, danse aux accords de cette même musique, lie connaissance, bref, un concentré de chaleur humaine sur terre ferme

Ne le cachons pas, la Guinness ou autre bière, coulent bien à flot dans les pubs, au point que les Irlandais sont capables de s’enfiler jusqu’à dix pintes un samedi soir !

La cadence est bel et bien soutenue et à moins d’entraînement, vous aurez du mal à résister à la répétition du triptyque : deux Guinness, un whiskey…

En parlant de Guinness, il y a l’art et la manière de la servir et il faut pour cela être patient. Tout d’abord, on remplira votre choppe au trois quarts et l’on attendra le changement de couleur du marron au noir pour compléter jusqu’au bout avec la mousse qui doit devenir dense et épaisse.

Petite astuce, faîtes comme les Irlandais, pour ne jamais être à court du précieux breuvage : ayez deux pintes à la main, pour remplir l’autre quand l’une se vide !

     Je pense que la vie la bas ne doit pas être simple pour des petits Electrons (on essaiera d'assurer un Max!!) et en plus ils roulent à gauche (surtout ne pas oublier de mettre le rétro droit à gauche et vice versa...)

Promis, on vous fera (n'est ce pas MH !!) un petit compte rendu de notre séjour  

     Qu'est ce qu'on va se faire ch....  !!!

 

The Irish Motorbike By The Electrons Libres ...

   

Voyage en Irlande du 31/07 au 9/08/2015

Commenter cet article

serge 26/08/2015 10:51

Hello les Electrons( nes)
Sommes tous revenus après dégustation des bières (voir ci dessus ) miam miam
et quelques kilos de plus !!!! OUPS
Merci Roro pour l' ""organisage""

Rodolphe 09/08/2015 19:28

Retour en France sous le soleil et la chaleur, changement radical de méteo.
Big merci à tout mes compagnons de route pour ce Ride Irlandais bien sympatique, 2100 KM et des poussières dans l'guidon. Bon retour à tous et bonne continuation de vacances.
@plus
Rodolphe

VStromeur44 25/08/2015 20:41

Super ride en Irlande, merci Roro pour avoir organisé ce magnifique voyage avec que de bons souvenirs...

VStromeur44 29/07/2015 09:44

Yes, ça se rapproche sous le soleil (pour combien de temps ?)
Pensées à tous les Electrons
Christian

Betty 28/07/2015 20:22

Bon ride à tous!!!! Bisous

Rodolphe 28/07/2015 15:47

hello,
J-3 sous un vrai temps Irlandais.
@vendredi 10h30 au bar du village pour un depart sous le s'leil.

Loïc 23/07/2015 13:42

Bon voyage Jacques, les US ça doit être super sympa !!
Quand à nous, je vais faire monter le pilote automatique, j'ai l'impression que ça peut servir ...
Comme le dit Pierrick, les escaliers ça ne vas pas être facile !
Bon ont vas faire du sport, c'est déjà ça ! Les bars parallèles c'est un bon début.
Bises à toutes et tous !!!

Jack 23/07/2015 07:09

Je vous souhaite un aussi beau temps qu'a Seattle.
Superbe ride...avec big foot

Rodolphe 23/07/2015 11:54

Bon voyage à toi Jacques, découverte de cette région des USA en HD, surement pas mal du tout.

Betty 21/07/2015 21:43

Euhhhh ... Moi je serai pas là mais les gars prévoyez beaucoup d'arrêts pipi!!! Vu mon expérience! Bizzz à tous bon ride!

pierrick 21/07/2015 19:07

je vais prévoir les roulettes !!! en espérant pas d escalier pour les hôtels merci biz a tous banzaiii aie

Jacques 21/07/2015 18:07

N'oubliez pas d'inverser le guidon...

Hamon 21/07/2015 07:54

Presentation desalterante, plus qu'a rider entre les pintes.....