CR de la sortie du 19 septembre 2021 par Gaël et Philippe

Les présents

12 motos et 14 électrons 

  • Laurence et Rodolphe / Harley …grosse.
  • Xavier / Triumph 1200
  • Jacques / Yam 1300
  • Eric / Harley « grosse » mais plus basse.
  • Maxime / Yamaha 350 ( Non, c’est vraiment une 125 ?) 
  • Stéphane / Yamaha style Ducati
  • Gael / Yamaha 1200 
  • Francis et son épouse / Honda 1000
  • Jean-Philippe / 1000 Calif
  • Philippe/ BMW 1200 R Teutonne

 

Retrouvailles

Pas facile de redémarrer la saison, de reprendre le rythme après le covid, le confinement, les vacances, le pass sanitaire…On oublie toujours quelque chose , parfois le masque, parfois le « pass » ou tout simplement les gestes barrières en oubliant l’ombre d’un instant que l’on ne peut pas encore tenter une bonne embrassade ou une poignée de mains. Le club les ELECTRONS LIBRES est là également pour faire oublier tout cela et arriver quand même à vivre notre célèbre convivialité dans les virages ou autour d’un café. C’est ce que nous avons fait dimanche dernier et entre nous c’était plutôt sympa malgré quelques aléas prévisibles en fin de parcours .
Enfin bref, nous étions partis pour notre dernière sortie estivale 2021 !

En route

Dès que Stéphane arriva pour prendre ce matin son deuxième départ de la journée, tout juste après celui de Rezé où il s’étonnait de ne pas nous voir arriver, nous décollâmes en douceur d’Atlantis sous un soleil discret mais présent. Gaël ne manqua pas de nous rappeler les quelques consignes d’usage sur la sécurité, les règles de bonne conduite en quinconce en vigueur dans le club et surtout la bonne humeur et la convivialité.
De façon incroyable, notre premier tronçon de route se déroula sous un ciel clément mais aussi sans gravillons ou zones de travaux nécessitant de faire un demi-tour impromptu. De toutes façons, la belle équipe n’avait rien à craindre ; votre serviteur, Philippe, fermait le ban et faisait office de serre pattes. Ceci dit, maintenant que nous sommes rentrés à bon port, je peux vous le dire : Même en restant derrière, le GPS de la RT refuse désespérément de prendre deux fois de suite une même route …il doit être configuré sur 1 option type «  je fonctionne au cap style Paris Dakar »….Je sens que je vais faire appel aux lumières de Xavier !
En tout état de cause, la pause en terrasse au bout d’une heure de route fut bien appréciée et merci encore à Stéphane qui nous invita afin de fêter dignement l’arrivée de sa nouvelle monture…Un peu la même qu’avant mais en japonaise.

Pause café
Pause café
Pause café

Pause café

Une pause en entrainant une autre, 40 kms après le café, c’était déjà le moment de reprendre des forces au bord de l’Oust. Comme d’habitude, ce fut un moment précieux de convivialité avec ce pique-nique ensoleillé…C’est ce que l’on appelle de bons moments.
Merci à Gaël et à Annie qui ont su retenir toute notre attention au moment de l’apéritif et enfin, un grand merci gourmand à Xavier qui ravit nos papilles avec une tarte aux amandes improvisée. 
Je vais vous livrer au passage deux ou trois secrets sur les pâtisseries de Xavier…Il y met de vrais et bons ingrédients et surtout, beaucoup d’amour, beaucoup de plaisir à faire plaisir !  Et cela marche !
Merci pour cela aussi .

Tarte façon Xavier

Tarte façon Xavier

13h30, c’est l’heure de repartir et d’être reçu par notre surprenant éleveur de dindes. Même la gente féminine fut subjuguée un instant par cette surprenante collection de moteurs en pleine campagne. De la 500 mono Triumph de 1944 aux moteurs Rolls Royce ou divers 12 cylindres en passant par un exceptionnel mono de 30 litres de cylindrée ( j’ai bien dit 30 litres) et développant 50 cv à 350 trmn, je crois que nous avons tous été surpris par ces machines mais aussi par la bienveillance et l’accueil de notre hôte. Il nous a expliqué l’histoire de chacun de ses moteurs mais ne nous a , dans le fond, pas franchement révélé son véritable secret. En effet, il aurait été intéressant , voire même très utile de comprendre comment il était parvenu à ce que sa femme supporte sa passion débordante au point de remplir deux ou trois garages. Perso, avec 1 moto et une autre en pièces détachées + 2 mobs en cours de restauration, cela sature déjà à la maison. Il faudra que nous retournions sur place pour « tirer les choses au clair ». 

La visite
La visite
La visite
La visite

La visite

16h30, les femmes ont quand même déjà commencé à débrayer et il nous faut reprendre la route pour le retour. Peu de gravillons, un plein pour les motos à petits bidons et nous voilà en route vers de nouvelles aventures et les belles des années 70.
Kawa H2, s2, 750 suzie GT, 750 four…toute une époque et un super bar pour se délecter en se désaltérant. Et là, surprise, c’est pour la sortie du mois prochain !
  Et bien oui, c’est une première en matière de « teasing » et il fallait le faire afin de vous motiver un maximum pour notre sortie d’octobre …. On ne sait jamais , cela tombera peut être le même jour ?

Longue vie aux électrons et électronnes
Poignées de phares et appels de mains

Le trajet

Le trajet

Commenter cet article

E
Merci pour ce beau compte rendu. C'était une belle balade.
Répondre
R
Beau CR , superbe sortie , la barre deviens haute....
Répondre
X
Que de bons souvenirs sur cette belle sortie..
Merci aux organisateurs.
Bisous Bisous
Répondre